A l’adolescence, la découverte des travaux de Wassilli Kandinsky, Paul Klee & Kaspar David Friedrich vont révéler son amour pour l’art abstrait et les possibilités d’expression qui en découlent.
Après des études supérieures de Géographie et de Sociologie, elle part rejoindre une amie en Irlande. Elle y vivra près de 10 années.

A Dublin, elle côtoie le milieu artistique underground d’une ville en plein essor économique. Artiste autodidacte elle s’essaie à la création à travers de nombreux médiums. Mais c’est le dessin (pastel, fusain) et la peinture à l’huile qui retiendront son attention. Elle participera à des expositions collectives à Dublin et dans la région de Cork.

A son retour en France, elle se lancera dans une première série de cartes de villes vues du ciel, “INDUSTRIAL SOUNDS”, directement inspirées de la musique électronique de Detroit et de sa résilience face à la crise économique qu’elle subit alors.

De la recherche d’un travail de plus en plus méticuleux et infiniment petit va découler la série de cartes “GRID ZONE” : ““Grid Zone” c’est un quadrillage de la vie de l’homme, une architecture planifiée. Une manière pour moi de mettre en avant le constat entropique de l’homme sur la nature. L’architecture d’un intime, entre infime et monumental. Entre soi et l’infini.” E.S.